Etudes en cours

Développement d'outils

  • Actualisation de l’Inventaire Personnel de Holland (I-P-H ), questionnaire d’évaluation des intérêts (Holland, 1973)[i].

L'Inventaire Personnel de Holland (I.P. H.) est un outil d’évaluation des intérêts et/ou de la personnalité, élaboré par Holland en 1973. Il comprenait à l’origine six échelles définissant les six types du modèle RIASEC. Nous avons lancé une révision de ce questionnaire en 2017 pour actualiser les différentes échelles et leurs items, et améliorer ses qualités psychométriques. Ce premier recueil de données réalisé en 2018-2019 sur un échantillon de 328 élèves de la classe de 4ème à la classe de première, a permis d’élaborer la version révisée (IPH-R). Cette version présente des résultats statistiques satisfaisants et propose un modèle en cinq facteurs (les types Entreprenant et Conventionnel ont été regroupés en seul type E/C). L’IPH-R comporte dix domaines de questionnement dont cinq sont qualitatifs (personnes à qui on souhaiterait ressembler ; activités réalisées ; métier de rêve ; métiers préférés et auto-positionnement). Les 5 autres dimensions (35 items) concernent les caractéristiques que le sujet pense posséder, ses aspirations, ses préférences pour les enseignements, pour les activités professionnelles et son sentiment de compétence par rapport à des domaines d’activité.

Nous avons souhaité poursuivre les études de validation de cette version actualisée, entre autres sur la validation concourante (avec l’HEXA3D) et la fidélité test-retest auprès d’un public de collège, lycée (G&T et professionnel) et enseignement supérieur. Dans ce cadre, l’IPH-R est disponible sur notre site : Plateforme d’outils et méthodes mise à disposition par l’OPPIO http://www.oppio-inetop.fr/

Notre objectif est de mettre à disposition des PsyEn, le manuel courant 2021. La fin du recueil des données est prévue en décembre 2020.

Note : Il est encore possible de participer à ce recueil de données
(Contact : laurence.thienotdegranchamp@lecnam.net)


[i] Dupont, J.B. (1979). Inventaire personnel de J.L. Holland. Institut de psychologie appliquée de l’Université de Lausanne : EAP
 

  • L’évaluation d’un potentiel cognitif au WISC V (subtest Matrices)

Philippe Chartier

Katia Terriot

Présentation du projet

Le test WISC V permet d’obtenir des scores relatifs à un niveau de performance (niveau de réussite). Des procédures complémentaires permettent d’obtenir des informations supplémentaires que l’on pourrait interpréter en terme de potentiel, de capacités latentes, de potentialités non prises en compte par le score classique. Ces informations permettraient, par exemple, de différencier deux personnes ayant obtenu le même niveau de réussite.

Il peut s’agir, par exemple, de procédure d’évaluation dynamique ou d’évaluation « accompagnée », mais aussi d’analyse des erreurs. Quelle que soit la procédure il va s’agir de caractériser la personne non plus par un score unique mais par différents indicateurs.

Les études indiquent que ces formes d’évaluation sont particulièrement adaptées en cas de scores faibles ou auprès de personnes et d’élèves en situation de difficultés d’apprentissage ou encore auprès de personnes maîtrisant mal la langue utilisée (cas des primo arrivants). En effet, ces pratiques permettent de réduire les biais d’évaluation pour ces types de public.

Cette recherche vise à expérimenter des procédures d’évaluation dynamique à partir du subtest Matrices du WISC V auprès d’élèves de 4ème (passation collective ou individuelle).

Plusieurs CIO se sont engagés sur l’année scolaire 2019-2020 mais du fait des conditions sanitaires, le recueil de données est repoussé à la rentrée de septembre 2020. Il est donc encore possible d’y participer.

Contact :
Katia Terriot, katia.terriot@lecnam.net, 01 44 10 78 61